LILLE (Reuters) – Marine Le Pen a annoncé samedi le lancement prochain d’une procédure judiciaire pour « tromperie sur la marchandise » visant la viande halal.

La candidate du Front national à l’élection présidentielle, qui tient une convention à Lille ce week-end, a affirmé à la tribune qu’il n’y avait « pas un seul abattoir en Ile-de-France qui ne soit halal » et a dit en détenir « la preuve. »

Elle a précisé à des journalistes avoir mandaté les avocats du FN pour engager une procédure à l’encontre d’enseignes de la grande distribution en Ile-de-France.

« Il s’avère que l’ensemble de la viande qui est distribuée en Ile-de-France, à l’insu du consommateur, est exclusivement de la viande halal. Cette situation est une véritable tromperie, le gouvernement est informé de cette situation depuis des mois », a-t-elle dit.

Marine Le Pen a précisé vouloir porter plainte contre X avec constitution de partie civile afin qu’un juge d’instruction soit saisi, sans préciser à quel titre – association ou groupe de consommateurs – elle pourrait agir.

La chef de file du FN met de nouveau en avant la question de l’immigration pour tenter de contrer l’entrée en campagne de Nicolas Sarkozy.

Pour qu’une viande soit considérée comme halal - »ce qui est permis » en arabe-, l’animal doit être égorgé par un musulman en direction de La Mecque et des paroles religieuses doivent accompagner le sacrifice.

Gérard Bon, édité par Marine Pennetier